Mieux connaitre les soins chez le dentiste

Les soins dentaires permettent de conserver ou de restituer une santé bucco-dentaire saine. Constitué de praticiens experts accompagnés d’assistants compétents, tout cabinet se doit de garantir des traitements dentaires adaptés aux besoins de ses patients. Grâce aux progrès scientifiques et technologiques, ces cabinets se dotent d’appareils de plus en plus performants et modernes.

Une nouvelle technologie dans la salle d’attente

Les cabinets dentaires se doivent de suivre les nouvelles technicités afin de répondre à la concurrence et de rester performants. Pour divertir les patients, les salles d’attente sont désormais équipées de vidéos et de télévision. Ces aménagements sont parfaits pour les occuper en attendant leurs tours. Cela encourage mieux les gens à aller chez le dentiste . Les longues attentes ne sont plus perçues comme une perte de temps.

Digidocteur est une entreprise spécialisée dans la mise en place de différents dispositifs sous forme de vidéos destinées à animer les salles. Ces équipements diffusent également des informations pertinentes sur les offres proposées par le dentiste. Notre société travaille aux côtés de chirurgiens, de dentistes et autres spécialistes. Nous mettons à votre disposition notre propre application mobile afin de diffuser directement vos services sur le smartphone de vos patients.

En installant une TV dans la salle d’attente du dentiste, vous avez l’opportunité de profiter de vidéos médicales parlantes en 3 D. Il suffit de contacter nos professionnels pour vous le faire en un rien de temps. Il est possible de réaliser votre propre sélection de vidéos et de planifier votre programme de diffusion.

Des outils plus performants

Issues de différentes recherches, de nouvelles machines influant sur les techniques de travail des dentistes voient désormais le jour. Grâce à cela, la médecine dentaire est devenue moins douloureuse, moins évasive et plus précise.

Afin d’affiner le radiodiagnostic, l’imagerie radiologique a été intégrée dans les examens dentaires. C’est principalement en odontologie que cette technologie est utilisée. L’imagerie radiologique dentomaxillaire permet un diagnostic exact des pathologies. De cette manière, le dentiste pourra définir avec pertinence les orientations thérapeutiques les plus adaptées à chaque patient.

Contrairement aux instruments conventionnels, comme la pince qui est souvent source de stress chez les patients, les techniques soniques ou piézoélectriques permettent d’effectuer une extraction sans trop de traumatisme. En optant pour cette méthode assez précise, la gencive et l’os sont mieux préservés.

D’autres outils innovants pour le soin dentaire

Ayant la prévalence la plus élevée, la carie est une maladie dentaire touchant tous les âges. Pour préserver les tissus dentaires, la fraise cède sa place à de nouveaux instruments moins bruyants et moins agressifs.

  • L’air-abrasion ou sablage

Il s’effectue à l’aide d’un instrument qui transmet de l’air sous-pression tout en propulsant des particules d’oxyde d’alumine.

  • Le laser précis et étroit

Son faisceau agit de la même façon qu’un bistouri lumineux. En l’utilisant, plusieurs traitements peuvent être réalisés simultanément sur les tissus durs et les tissus mous se trouvant dans la cavité buccale.

  • La sonoabrasion

Elle est dotée d’un insert diamanté provoquant certaines vibrations soniques qui éliminent la zone cariée avec précision.

Comme des stylos, les caméras intrabuccales remplacent les pâtes inconfortables lors de la prise d’empreinte. Le chirurgien-dentiste peut enregistrer facilement la surface des dents coupées. Les données informatiques ainsi récoltées sont d’une précision impressionnante. Avec un logiciel particulier, il est possible d’élaborer un modèle virtuel à l’aide de ces données en vue de créer la prothèse dentaire. Cette nouvelle technique de fabrication très avancée par ordinateur présage l’apparition des « couronnes minute ».

Une dent in vitro : une technique en pleine recherche

Depuis longtemps, les couronnes, les appareils, les bridges ou les implants ont remplacé les dents manquantes. Bien que le taux de succès de l’implant dentaire soit de 95 %, cette opération ne produit pas forcément l’effet escompté. La physiologie d’une dent n’est pas assez reproduite. Il n’y a aucune pulpe dentaire ni de ligament parodontal accordant à une dent une certaine mobilité physiologique avec l’os. Dans l’implant biologique qui est la biodent, tous ces éléments manquants vont exister.

La biodent ou dent in vitro est un challenge des chercheurs. Grâce aux cellules-souches, l’organe dentaire sera régénéré dans son ensemble et donnera naissance à une dent in vitro pouvant être implantée dans la mâchoire.

Bien que la dent humaine soit encore difficile à contrôler, les premières études faites chez les souris sont suffisamment prometteuses.

Comment savoir si son dentiste est le bon

Les dents sont très importantes dans la vie d’un homme. Leur entretien doit être tout aussi pris sérieusement, car elles sont des organes sensibles qui conditionnent l’alimentation et l’articulation des mots. Le dentiste est le médecin spécialiste qui se charge du bien-être de vos dents. Un dentiste compétent est donc ce qu’il vous faut. Pour être sûr de consulter le bon, plusieurs facteurs entrent en compte. Quels sont donc ces différents éléments qui peuvent vous permettront de reconnaître un bon médecin dentiste ? Nous en parlons dans cet article.

Continue reading « Comment savoir si son dentiste est le bon »

Conserver une bonne hygiene bucco-dentaire

Le manque d’hygiène bucco-dentaire est responsable de l’apparition de plusieurs maladies telles que les caries, les aphtes… Si vous négligez le brossage des dents, cela peut avoir d’énormes répercussions sur votre état de santé et nuire à votre qualité de vie. Pour vous assurer une bonne hygiène bucco-dentaire, voici quelques règles que vous devez respecter.

Le brossage des dents deux fois par jour

On ne le dira jamais assez, vous devez vous brosser les dents au moins 2 fois par jour pour garder vos dents et vos gencives en bonne santé. Le temps de brossage idéal est de 2 minutes, le matin et le soir. Vous devez prendre le temps d’éliminer proprement la plaque dentaire qui se forme entre 4 heures et 12 heures après le dernier repas. Pour respecter une bonne hygiène bucco-dentaire, on demande de brosser le haut et le bas séparément. Vous devez effectuer un mouvement rotatif pour brosser dents et gencives, incliner la brosse à 45 degrés sur la gencive. Vous devez suivre un trajet pour faire le tour de chaque dent, sans oublier aucune.

La consultation régulière chez le dentiste

Pour avoir une bonne hygiène bucco-dentaire, il est essentiel de rendre visite à votre dentiste de manière régulière. Plusieurs personnes craignent d’aller chez le dentiste par peur d’avoir mal. Pour éviter que cela n’arrive à vos enfants, vous devez les habituer à consulter dès leur plus jeune âge et gagner ainsi leur confiance. Aussi, vous ne devez pas attendre d’avoir mal ou de constater un problème pour aller dans un cabinet dentaire. Les visites doivent se faire entre chaque trois mois et tous les deux ans, selon les recommandations de votre dentiste.

La    visite  régulière chez le dentiste sera l’occasion pour vous d’avoir rapidement un bon traitement des gencives pour garder vos dents saines. Vous éviterez aussi les complications et les problèmes parfois coûteux. Il faut préciser que les caries non soignées et autres maladies parodontales peuvent entraîner des pathologies cardiaques, les déséquilibres du diabète, les problèmes ORL, etc. La consultation régulière d’un dentiste vous permet de bénéficier de soins plus simples, moins coûteux et moins douloureux.

Le choix d’une brosse à dents adéquate

Une bonne hygiène buccodentaire passe également par le choix de la brosse à dents. Il existe des brosses à dents électriques, manuelles, à poils souples ou durs… Avec les nombreux modèles sur le marché, il peut être difficile de trouver la brosse à dents qui vous correspond. Sachez que toute dentition est unique et que la première chose à faire est de demander les conseils de votre dentiste. Celui-ci  pourra vous orienter personnellement sur vos besoins. Le blog actionsante.fr fournit aussi plusieurs informations très utiles sur l’hygiène des dents.

Par ailleurs, on demande souvent d’utiliser des brosses à poils souples, car elles sont plus efficaces pour éliminer la plaque dentaire. Elles  offrent également une protection à l’émail des dents. Par contre, une brosse ayant les poils durs est parfois trop agressive et à l’origine de l’abrasion des dents et de la rétractation des gencives. Vous retrouverez avec certaines brosses à dents électriques une double longueur de poils. Cela  permet de nettoyer en profondeur et d’atteindre les interstices où est logée la plaque dentaire. Enfin, n’oubliez pas de changer tous les trois mois votre brosse à dents ou la tête de rechange.

 

Douleurs de poitrine : des symptômes de quelles maladies ?

Certains symptômes sont connus comme des signes avant-coureurs de certaines maladies. On retrouve parmi ces symptômes, les douleurs de poitrine. Des douleurs de poitrine qui surviennent de façon passagère, ne sont souvent pas dangereuses pour le patient. Elles le sont lorsqu’elles deviennent fréquentes et très sévères. Quelles sont les maladies que pourraient impliquer les douleurs de poitrine ?

Continue reading « Douleurs de poitrine : des symptômes de quelles maladies ? »

De quoi sont faits les rouges à lèvres bios ?

Depuis toujours, les rouges à lèvres sont des atouts de séduction, indispensables pour sublimer les lèvres des femmes. Des recherches ont montré que, pendant la vie d’une femme, elle ingère dans le corps environ 1 kg de rouge à lèvre. Il est donc important que ce produit se compose d’ingrédients sains dont la consommation n’est pas nuisible à la santé. Les rouges à lèvres bios tiennent-ils réellement cette promesse ? Découvrez dans cet article de quoi sont faits les rouges à lèvres bios.

Les huiles végétales

Les huiles végétales sont des éléments importants dans la composition des rouges à lèvres bios. Elles sont extraites à partir des graines, des noix et des amandes. Ces huiles sont utilisées non seulement pour leur fonction nourrissante, mais aussi pour la brillance qu’elles donnent aux rouges à lèvres. Elles sont également employées pour assurer la répartition des pigments. Les huiles végétales impliquées dans la composition des rouges à lèvres existent  en grand nombre. On peut citer entre autres :

  • l’huile de graine de ricin
  • le beurre de karité
  • le beurre de cacao
  • l’huile de riz
  • l’huile d’amande douce
  • l’huile de jojoba.

Les cires d’origines végétale et animale

Les cires sont utilisées dans la composition des rouges à lèvres bios dans le but de leur donner de la consistance. Ainsi, plus le taux de cire est grand, plus le rouge à lèvres bio est ferme.

  • Les cires d’origine végétale

Les cires d’origine végétale utilisées dans la composition des rouges à lèvres bios sont nombreuses. On peut citer entre autres la cire de riz, la cire de carnauba (issue des feuilles d’un palmier du Nord-est du Brésil : le Copernicia prunifera). Il y a également la cire de candelilla qui s’obtient  à partir d’un arbuste dénommé Euphorbia antisyphilitica, du Nord Mexique. La cire de jojoba entre aussi dans la fabrication de rouges à lèvres bios….

  • La cire d’origine animale

La cire d’origine animale la plus connue et la plus utilisée dans la composition des rouges à lèvres bios est celle d’abeille.

Les vitamines et les filtres solaires

Les vitamines utilisées dans la fabrication des rouges à lèvres bios sont notamment les vitamines E et C issues des huiles végétales. Ces vitamines sont antioxydantes et luttent contre le rancissement des corps gras et les radicaux libres. La vitamine E protège également les lèvres des dommages liés aux polluants et aux UV.

Les filtres solaires les plus utilisés dans la composition d’un rouge à lèvres bio sont généralement l’oxyde de zinc et l’oxyde de titane. Ces filtres solaires protègent efficacement contre les UVA et les UVB.

Les colorants naturels

Les colorants naturels présents dans les rouges aux lèvres bios sont d’origines géologique et végétale. Les pigments d’origine géologique viennent généralement des minéraux. Au nombre de ces minéraux, il y a les ocres (argile et oxydes de fer hydraté), l’oxyde de fer, les micas, le manganèse… L’oxyde de fer offre des possibilités d’obtention des couleurs orange, marron, jaune, rouge, et même noire. Avec le manganèse, les couleurs obtenues sont généralement le rose et le jaune. Les colorants naturels d’origine végétale utilisés proviennent de fruits et de légumes tels que la carotte, les feuilles d’épinard, la framboise, la mûre.

Les graisses végétales

Les graisses végétales sont utilisées pour leur caractère nourrissant et pour donner de l’onctuosité aux rouges à lèvres bios. Il s’agit notamment du beurre de karité et du beurre de cacao. Plus le rouge à lèvres contient de graisses, plus il est crémeux et mou.

Ce qu’il faut retenir

Vous l’aurez compris ! Les rouges à lèvres bios sont composés d’ingrédients 100 % naturels issus de l’agriculture biologique. Au nombre de ces composants, on a les graisses végétales, les colorants naturels, les filtres solaires, les vitamines, les cires ainsi que les huiles végétales. Ils sont sains pour la santé et ne représentent aucun risque pour les femmes qui misent sur leurs lèvres pour être plus charmantes.

Quand s’inquiéter pour ses acnés ?

L’acné est une maladie presque incontournable à l’adolescence. Elle apparaît durant cette période, à cause de l’amplification de la stimulation hormonale, donc de production de sébum. Elle ne touche pas uniquement les adolescents, mais aussi les adultes. Pour certains, il s’agit d’une maladie passagère et qui s’estompe rapidement. Par contre, pour d’autres, la maladie prend de l’ampleur et s’aggrave. Il faut alors commencer à s’inquiéter. Mais, quand ? Vous le saurez, en lisant cet article.

Continue reading « Quand s’inquiéter pour ses acnés ? »

La discrétion : l’atout majeur des pharmacies en ligne

On a aujourd’hui, des médicaments autorisés à la vente sur internet et qui sont ceux dispensés avec et sans ordonnance. Pendant que certaines lois se penchent sur les conditions d’exercice de la vente en ligne de médicaments, le client trouve une certaine satisfaction quant à la solution d’acheter en ligne. Les achats de médicaments sur internet sont principalement motivés par l’envie des clients de se constituer une boîte de pharmacie à domicile. Qu’en est-il des garanties des achats de médicaments en ligne et de cette liberté du client devant les produits pharmaceutiques ?

Continue reading « La discrétion : l’atout majeur des pharmacies en ligne »

Comment garder ses dents blanches plus longtemps ?

Le sourire est un vrai lien social. C’est une façon d’entrer en communication avec l’autre. C’est bien pour cette raison que nous aimons sourire pour monter notre intérêt envers une personne. Mais certaines personnes sont mal à l’aise quand elles doivent sourire, parce qu’elles n’ont plus des dents toutes blanches. Si tel n’est pas votre cas, vous devez préserver la blancheur de vos dents. Étant donné que vous vous alimentez tous les jours, cela peut-il avoir un impact sur vos dents ? Si oui, quelle alimentation adopter ? Comment faut-il se brosser les dents ? Ce sont autant de questionnements auxquels nous répondons dans cet article.

Les bons aliments pour garder blanches ses dents

On a tendance à dire que la digestion commence dans la bouche. Avant d’avaler nos aliments, ce sont les dents qui assurent leur broyage à travers la mastication. Une dent en mauvaise santé peut perdre sa blancheur. Il existe des aliments qui permettent de gérer la santé de nos dents. Ainsi, avec votre alimentation, vous pouvez préserver la blancheur de vos dents. Pour prendre soins de vos dents, il y a des aliments qui sont conseillés.

En effet, vous pouvez consommer les fruits tels que la pomme, la banane. Ces fruits contiennent des fibres et des nutriments qui vont protéger les dents. Il y a aussi les produits laitiers. Les produits laitiers contiennent du calcium et cet élément favorise la consolidation des dents et l’édification de l’émail. Le fluor est aussi un autre élément protecteur pour l’émail. On peut le retrouver dans certains aliments comme le poisson. Les fruits à coque ont une consistance dure et cela favorise la mastication. Ceci entraîne la production de la salive, qui va protéger vos dents contre les carries.

Une alimentation équilibrée associée à une hygiène dentaire adaptée! Voilà les principaux piliers de la santé des dents. Quand on parle d’hygiène dentaire, cela soulève la question du brossage des dents. Vous devez utiliser une brosse qui permet un brossage efficace. Vous pouvez consulter ce site sur les brosses à dents électriques pour mieux comprendre l’utilité d’une brosse électrique.

Les mauvais aliments pour les dents

S’il y a certains aliments qui protègent vos dents, il y en a d’autres qui nuisent à leur santé. C’est le cas des sucres contenus dans les aliments. L’ennemi numéro 1 de vos dents, c’est le sucre. Les bactéries qui peuplent la bouche vont transformer ces résidus sucrés en substances acides. Ces mauvais sucres sont classés en deux catégories. Premièrement, il y a les sucres rapides. C’est par exemple tout ce qui est boisson gazeuse et confiserie. Ces sucres rapides vont agir rapidement et attaquer l’émail ce qui cause la carie.

La deuxième catégorie des mauvais sucres concerne les glucides raffinés tels que les pâtes, le pain, les céréales. Ces aliments contiennent de l’amidon qui va être transformé en sucre. Ce dernier finit par attaquer les dents. Les aliments acides sont aussi néfastes pour la santé des dents. Parmi eux vous avez les agrumes, les jus de fruits industriels et les sodas.

Les astuces naturelles

Outre les aliments, il existe des méthodes naturelles qui permettent de blanchir les dents ou de préserver leur blancheur. Ces méthodes varient d’une personne à une autre. Parmi elles, on retrouve l’utilisation du charbon végétal. Le charbon végétal ou charbon actif est un produit fabriqué à partir de coquilles de noix de coco. Vous appliquez un peu de sa poudre sur votre brosse et puis vous vous brossez. Le bicarbonate de soude est aussi utilisé pour blanchir les dents. Certaines personnes utilisent uniquement le bicarbonate, d’autres font un mélange avec du sel et/ou ajoutent du citron.

En ce qui concerne le sel, il peut être utilisé seul comme bain de bouche. Vous pouvez utiliser du sel de mer plus de l’eau tiède comme bain de bouche après le brossage. Et enfin, certaines personnes utilisent les huiles essentielles pour blanchir les dents. Nous avons d’une part les huiles essentielles de tea tree, de citron et de menthe des champs. Le mélange de ces trois huiles permet le blanchissement des dents. D’autre part, nous avons l’huile essentielle de coco ou l’huile de sésame. Vous prenez une grande cuillère à soupe d’huile de coco et vous faites un bain de bouche d’environ 30 minutes. Il est important de le faire à jeun.

Qu’est-ce qui cause le malaise vagal ?

Savez-vous qu’il existe dans le corps humain un nerf appelé nerf vague ? Eh oui ! Le nerf vague s’étend de l’estomac jusqu’au cerveau en passant par le cœur. Il joue le rôle de ralentisseur du cœur en cas d’excitation de ce dernier. Il arrive qu’il connaisse un dysfonctionnement ; d’où notamment le malaise vagal. Ce dernier se manifeste généralement par la perte de conscience momentanée. Pour en savoir plus, lisez cet article.

Qu’est-ce que le malaise vagal ?

Le malaise vagal désigne la perte de conscience soudaine et de courte durée. Lorsque le nerf vague est trop stimulé, l’individu s’évanouit pour une courte durée. Celui-ci peut retrouver ses esprits très rapidement aussi. C’est la forme bénigne du malaise vagal. Cependant il est possible que cette perte de connaissance dure plus longtemps. Dans ce cas, on parle de syncope vagale. Il faut savoir que dans la plupart des cas d’évanouissement, l’individu ne présente pas des complications immédiates.

Le malaise vagal possède une forme grave qui touche surtout les personnes âgées et les patients présentant des pathologies sous-jacentes. Parmi ces dernières, il y a les maladies neurologiques et les maladies cardiaques. Ce malaise se distingue des autres types de malaises par une hypo-perfusion cérébrale ou un abaissement de la vascularisation au niveau du cerveau.

Quels sont les symptômes du malaise vagal ?

Les symptômes sont très peu connus. Mais les patients souffrant du malaise vagal à répétition ont témoigné qu’ils présentaient les signes suivants : vertiges, nausées, pâleur du visage, acouphènes, diarrhée, vomissements, transpiration. Ces signes précèdent l’évanouissement ou la perte de conscience.

Quelles sont les causes du malaise vagal ?

Le malaise vagal est principalement causé par la présence de facteurs déclencheurs de la forte stimulation du nerf vague. Ces facteurs peuvent être psychologiques dont le stress intense ou une émotion à forte intensité. Ils peuvent également être physiques dont une atmosphère confinée trop chaud, une douleur vive, un effort physique trop intense. La prise de certains médicaments comme l’isoproterenol ou la nitroglycérien peut en être la cause.

Il est à savoir qu’une perte de conscience au réveil ne signifie pas forcément un malaise vagal.

Que faire dans une situation de malaise vagal ?

Il est recommandé de faire très attention aux symptômes d’un malaise vagal. Lorsqu’on est sûr, il faut allonger ou mettre en position assis le patient puis surélever ses jambes. En effet, surélever les jambes du patient favorise le retour du sang vers le cœur et évite des complications. Il faut ensuite attendre quelques minutes et relever tout doucement les jambes du patient. En cas d’inconscience prolongée de ce dernier, il faut mettre le patient en position latérale de sécurité puis contacter les secours.

Comment traiter le malaise vagal ?

Il n’existe pas un traitement médical lorsque le malaise vagal est bénin et non répété. Cependant lorsque ce dernier devient fréquent et répété, il faut consulter un médecin pour lutter contre les causes possibles de ce malaise.

Méthodes de traitement de la cruralgie

Quoi qu’on dise, le corps est assez fragile. Il peut être sujet à des infections pouvant conduire à des maladies graves ou bénignes. Il est important de connaître les maladies, leurs symptômes et leur mode de traitement afin de ne pas être surpris. Dans cet article, nous allons vous parler d’une maladie chronique pas assez connue. Il s’agit de la cruralgie. Qu’est-ce que la cruralgie ? Quels sont ses symptômes et comment la traiter ? C’est à ces questions que nous répondons dans cet article.

Qu’est-ce que la cruralgie ?

La cruralgie, encore appelée névralgie crurale, est une maladie chronique qui touche généralement les personnes ayant au moins 50 ans. Elle consiste en des douleurs dans les membres inférieurs. Les douleurs se situent principalement au niveau de la face antérieure. Elles sont causées par la compression ou l’irritation d’une racine du nerf crural. Cette irritation peut provenir d’une arthrose, d’une hernie ou d’une dégradation d’un disque vertébral.

La cruralgie est parfois confondue avec la sciatique paralysante parce que les causes et même le traitement sont presque les mêmes. Tout comme la sciatique, la cruralgie peut bel et bien devenir dangereuse et causer une paralysie. Elle n’est pas assez fréquente chez les populations comme la sciatique. Mais au niveau des douleurs, celles de cette maladie sont plus intenses.

Quels sont les symptômes de la cruralgie ?

Lorsqu’il s’agit des maladies artérielles, les symptômes sont les douleurs. Or, la cruralgie est une maladie artérielle. Le malade ressentira donc des douleurs au niveau de l’aine, des douleurs dans la face avant de la jambe gauche ou droite. Il peut également avoir des douleurs dans la cuisse, le genou. Il n’est pas exclu qu’il ait des douleurs dans la fesse et parfois même au niveau du creux plantaire. Le malade risque même une paralysie partielle ou définitive au niveau des parties ou les douleurs se font ressentir. La cruralgie peut causer des lésions irréversibles. Puisque ses symptômes sont maintenant connus, nous allons passer à comment soigner une cruralgie.

Comment traiter la cruralgie ?

Il existe de nombreuses méthodes de traitement de la cruralgie. Le malade peut prendre des antidouleurs comme le paracétamol. Il peut également passer par la rééducation. C’est un moyen assez sûr pour soigner la cruralgie. La rééducation se fait chez le kiné. Ce dernier aide à muscler le dos, soulager les vertèbres et dit les mouvements à éviter. Une autre méthode pour traiter la cruralgie, c’est l’ostéopathie. C’est une méthode de traitement qui consiste à manipuler manuellement les muscles et le squelette afin de soulager les troubles. Le dernier recours est l’opération chirurgicale.

Peu de personnes ont recours à ce mode de traitement puisque généralement, les autres modes sont efficaces. Pour la chirurgie, le malade passe des examens comme l’IRM, le scanner, les radiographies… avant de passer à la phase opération. L’opération chirurgicale a pour but de diminuer la taille de la hernie discale, d’agrandir le canal lombaire s’il est étroit. Elle sert aussi à replacer la colonne vertébrale au bon endroit. Tout compte fait, dès que vous sentez des douleurs, l’idéal est de vous rendre à l’hôpital. Le médecin pourra réellement diagnostiquer votre mal et vous traiter convenablement.